Société

Code de la famille sous la loupe dans le Souss..Pas de démocratie sans émancipation féminine

  • Saoudi El Amalki //

A l’occasion des festivités marquant la journée mondiale contre la violence des femmes et en présence intense de multitude d’associations au féminin et une pléiade de militants et militantes des droits humains en général et en particulier se rapportant femme, l’association migration et développement, en partenariat avec le réseau des femmes solidaires du Souss Massa, a tenu une rencontre régionale de présentation de leur mémorandum de suggestions nationales sur les amendements relatifs au code de la famille.

Code de la famille sous la loupe dans le Souss..Pas de démocratie sans émancipation féminine - Agadir Aujourd'hui
Code de la famille sous la loupe dans le Souss2

Ce rassemblement pléthorique était spécialement rehaussé par la présence de l’une des sommités nationales du combat pour l’émancipation de la femme au Maroc, Dr Saïd Saâdi, économiste de renommée planétaire et ancien ministre au gouvernement de l’Alternance en 1998 et avec la contribution notoire de toutes les éminences féminines qui avaient brillé, la journée de ce samedi 2 décembre à l’hôtel Anezi. Tour à tour, les intervenants succédaient à la prise de parole dont celles de la cour d’appel, du coordinateur régional de l’Agence de Développement Social (ADS), du réseau des femme solidaires du Souss Massa et des associations partenaires du projet Amsaswa.

Toutes ces allocutions inaugurales ne manquaient pas de mettre l’accent sur toutes les avancées notoires réalisées par la synergie de ce collectif, mais également les chevauchées qui restent encore à traverser notamment en ce moment de révision des dispositions du code de la famille.

Puis, l’assistance a eu droit au speech de Bouchra Abdou, coordinatrice du collectif au féminin pour un code de la famille fondé sur l’égalité, à l’audition du mémorandum pour la révision globale et profonde des dispositions du code de la famille en phase de la Constitution marocaine et les conventions internationales inhérentes aux droits humains des femmes, présenté par le réseau des femmes solidaires.

Code de la famille sous la loupe dans le Souss..Pas de démocratie sans émancipation féminine - Agadir Aujourd'hui
Code de la famille sous la loupe dans le Souss2

Après quoi, ce fut le tour du Dr Saïd Sâadi qui de prime abord, déclarait qu’il n’aborderait pas le projet de texte dans ses aspects techniques car les précédentes interventions pertinentes l’ont si bien décortiqué de long en large. En fait, il fait plutôt un rappel du parcours de ce long combat pour que la femme jouisse de tous ses droits, en particulier la stratégie nationale de l’intégration des femmes au développement et en déduit à cet effet qu’il « n’y a pas de développement, de dignité et démocratie, alors que la moitié de la société vit l’exclusion sous toutes ses formes ! ».

Enfin, l’orateur exhortait l’assistance de garder le même esprit de résilience et de fédérer les efforts pour aboutir à des conclusions à même de servir l’émancipation de la femme aussi bien dans le milieu urbain que rural et montagneux.

Après l’audition du rapport annuel du Centre d’écoute et d’hébergement des associations associées dans le domaine de la violence ainsi que deux projections sur la violence politique contre les femmes élues dans la région Souss Massa et la sensibilisation autour de l’égalité des sexe, le modérateur de cette rencontre, Chafiq demandait la présence de se lever pour saluer vivement l’hôte de marque qui n’est autre Dr Saïd Saâdi auquel on a dédié un vibrant hommage de reconnaissance et considération pour son éloquent parcours de lutte à l’adresse de l’émancipation de la femme marocaine, tant au long de son succinct passage à l’Exécutif que durant son itinéraire de militant progressiste et démocrate.

On saluera chaleureusement cette persévérance assidue de la fondation migration et développement et du réseau des femmes solidaires, avec cette militante hors du commun appelée Zahra Amarine. Bravo vaillantes femmes !

          

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page