Culture

Ait ben haddou : Amal Ayouch annonce un projet ambitieux de théâtre engagé inspiré par les poèmes de M’Ririda Nait Atik.

  • Mohamed Dadsi //

   Dans une déclaration passionnante au site électronique « AgadirToday » la renommée actrice et réalisatrice : Amal Ayouch a révélé les détails d’un projet artistique visionnaire qui  promet  de captiver les spectateurs.

Le projet affirme Amal Ayouch a émergé suite à l’évènement ‘d’Id yenneir’ à Casablanca, commémorant l’anniversaire de l’année Amazighe 2974 ; organisé par l’ONG We Speak Citizen; et à partir des poèmes de M’Ririda N’ait Atik  dans ses chants de laTassaout, qui contient environ (120) poèmes, incitant précise-t-elle, à une réflexion sur la condition des femmes , abordant des thème tels que l’isolement, la pénibilité du travail et l’émancipation.

 après une analyse approfondie avec Mme  Loubna Mouna  superviseur du projet , l’association   a décidé de concentrer ses efforts sur cette thématique, en réunissant quatre femmes poétesses( Amazighes)  de différents point du royaume au village Ait ben Haddou ( warzazate) :

-Fatima Baaz (Tiznit)

-safia azedine (warzazate)

-Fatima Azemane ( Tafraout)

-Fatima Akaji (Tinghir)

Ait ben haddou : Amal Ayouch annonce un projet ambitieux de théâtre engagé inspiré par les poèmes de M’Ririda Nait Atik. - Agadir Aujourd'hui

 L’objectif était ajoute Amal de développer cette thématique à travers plusieurs rencontres.Lors de la première rencontre à Ait ben haddou du 3 au 6 mars 2024 ; ses femmes ont eu l’occasion de se réunir pour discuter et participer à cette expérience unique. Le réalisateur a souligné l’importance de ces rencontres pour partager des expériences et des savoirs, jetant ainsi les bases d’un spectacle qui promet d’émouvoir et d’inspirer. Elle a aussi exprimé son engagement à travers ce projet à mettre en lumière leurs histoires, leurs lutes et leurs  succès, offrant ainsi une plateforme pour les femmes Amazighes rurales de célébrer leur force et leur résilience.

Ait ben haddou : Amal Ayouch annonce un projet ambitieux de théâtre engagé inspiré par les poèmes de M’Ririda Nait Atik. - Agadir Aujourd'hui

Ayouch a également affirmé l’engagement de l’ONG We Speak Citizen à créer un spectacle théâtral, prévu pour octobre 2024. Ce spectacle sera présenté dans le cadre des journées organisées par  l’association dans la maison de l’oralité, offrant ainsi confirme Amal Ayouche une plateforme pour partager cette expérience avec un public plus large et engagé

Ait ben haddou : Amal Ayouch annonce un projet ambitieux de théâtre engagé inspiré par les poèmes de M’Ririda Nait Atik. - Agadir Aujourd'hui

A rappeler que la poétesse feu M’Ririda Nait Atik a été découverte par un professeur Français «René Eulogue » à  Tassaout dans la province d’Azillal, pendant la période du protectorat Français au Maroc, à travers son recueil «  les chants de Tassaout » .

M’Ririda poétesse rebelle et libertine dans une société à vision méprisante de la femme. Ses poèmes sont inspirés par ses propres aventures sentimentales, ses joies , ses déceptions, souffrances des femmes rurales, domination des hommes ainsi que la soumission à l’occupant Français. Une femme d’après Eulogue qui symbolise la pureté et l’innocence.

          

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page