Économie

Aïd Al Adha: les moutons seront plus chers au Maroc

A près de deux mois de Aïd Al Adha, les Marocains s’interrogent sur les prix des moutons, craignant que le bétail ne soit plus cher que l’année dernière.

Dans une déclaration à Le Site info, un professionnel du secteur a indiqué que les moutons coûteront plus cher cette année malgré l’importation des ovins. «Les prix des moutons importés ont augmenté par rapport à 2023, ce qui fera grimper les tarifs au Maroc. Il sera difficile pour les éleveurs d’importer des moutons à des prix abordables», a déploré notre source.

A noter que le gouvernement œuvre à doubler le nombre d’ovins destinés à l’abattage à l’occasion de Aïd al-Adha par rapport à l’année dernière.

De son côté, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki, a fait état de l’identification d’environ deux millions de têtes d’ovins jusqu’à présent, dans le cadre des préparatifs de Aïd Al-Adha.

Le ministre a rappelé que 34 marchés temporaires ont été aménagés pour renforcer les marchés existants, tandis que 210.000 unités d’engraissement ont été enregistrées, notant l’ouverture temporaire pour la deuxième année consécutive des importations de bétail, et le lancement d’un appel d’offres pour 600.000 têtes d’ovin pour l’Aïd al-Adha.

 

          

اترك رد

Bouton retour en haut de la page