Maroc aujourd'hui

A vrai dire: L’hydrogène vert

  • Saoudi El Amalki //

Les mutations profondes que notre pays cumule en matière d’énergie renouvelable qui le place en position pionnière au cercle des nations prisées dans le monde, l’incite à entamer une expérience encore plus innovante.

Fortement pétri d’expertises dans ses conquêtes prometteuses, le Maroc se lance dans la production de l’hydrogène vert par l’usage de l’eau en vue de s’ériger en puissance détentrice de l’énergie cristalline et pérenne.

Pour ce faire, il investit la bagatelle de 60 milliards de dollars à hauteur de 160 téra wattheures, sur un espace de plus d’un million d’hectares, à l’horizon de 2050.

Une performance éléphantesque qui met du vent en poupe pour un pays aspirant à la souveraineté énergétique en direction des générations futures dans l’entièreté des phases de la chaîne de valeur, depuis la productivité à la sortie de la matière.

A coup sûr, le royaume est en passe de se doter de réel Graal et de se frayer la cour des grands en ce sens qu’il s’adjuge la stratégie avant-gardiste à l’échelle universelle, non seulement à dimension personnelle mais surtout à l’envergure régionale, notamment en outre-mer duquel il ne cesse de nouer des liens de coopération et d’accointance gagnant-gagnant.

L’Union Européenne devrait en fait, appuyer ce projet de notoriété planétaire et humaniste pour un proche avenir, de pas moins de 624 millions d’euros.

D’autant que l’ambition que notre pays fait prévaloir à cet égard, sans le moindre atermoiement est vivement confortée par un large éventail des conditions propices en substrats éolien et solaire, manifestement mis en branle dans la réussite de ces parcs énergétiques déjà en lice.

Ce nouveau défi que le Maroc est en train de relever, par une volonté ardente, mais en y injectant pareillement le paquet au niveau des fonds colossaux, est d’autant plus révélateur qu’il tend à fortifier le trend efficient d’autonomie et de préservation de l’entité et l’identité nationale.

Toutes ces transitions de gros calibre et de haute facture que le royaume mène avec méticulosité et pétulance, sous les directives illuminé du Roi, sont de nature à dynamiser l’entrain national mis sur orbite, dès lors qu’il s’est résolument engagé de manière irréversible, dans le processus de la démocratie, du progrès et de la modernité.

C’est au fait, en consolidant son front intérieur à plus d’un titre, qu’il prétendra se compter parmi les nations émergentes.

Certes, nombre de déchets restent encore à apurer, en particulier au niveau de ses prestances sociales et sociétales, mais les triomphes économiques et diplomatiques lui ont mis sans doute, de l’énergie un peu partout dans ses entreprises multiformes.

          

اترك رد

Bouton retour en haut de la page